14 juillet 2015

Le Château de La Tour des Baumettes


Dominant la colline des Baumettes avec sa tour à l’horloge, le château de La Tour des Baumettes a un style néo-gothique qui semble sortir d’un autre temps.
Ne vous fiez pas à son apparence moyenâgeuse, le château de La Tour des Baumettes n’est pas aussi ancien. Il a été réalisé vers 1860 sur les ruines d’une ancienne tour de guet, pour le compte de la famille de Maurice Audiffret.
En 1878, la propriété est acquise (pour la somme de 162.500 francs) par le Comte Joseph Caravadossi, Comte d’Aspremont et Baron de Thoët de l’Escarène, un noble dont la famille est originaire de Sospel.
Ce militaire à la carrière brillante, est une personnalité de la vie mondaine niçoise de l’époque. Retiré à Nice en 1869, il préside le Comité des Fêtes et fonde la société des Beaux-Arts.
C’est l’architecte Louis Dunski (né à Varsovie en 1829 et mort à Nice en 1888) qui reconstruit et transforme le château de La Tour d'Aspremont aux Beaumettes, en y ajoutant des éléments de décors troubadours et mauresques, des tours crénelées, des échauguettes et mâchicoulis.
Le terrain de 3 hectares est loti en 1922 et le château transformé en copropriété d’appartements. Dans ce qui reste du parc, on trouve encore de très belles statues de dieux et d’animaux fantastiques.


Le Château de La Tour, 22 avenue Château de La Tour 06000 Nice.
L’entrée de la propriété est fermée par un portail et l’accès réservé aux copropriétaires.



Translate